dimanche 15 octobre 2017

Grinyland, la maison du ¨Père Noël

Il y a 10 mois j'ai emmené doudoumagique rencontrer le père Noël à Grinyland au Pôle Nord...enfin plutôt à côté de Reims mais ça minisim n'en sait rien 😉.
Je peux vous dire que j'étais très sceptique de partir en expédition au pays des lutins car je suis une personne très critique sur le faussement vrai. Pour moi l'imitation doit être fidèle le plus possible sinon ça ne sert à rien d'essayer d'imiter.
Je peux vous dire que j'ai été charmée, conquise, transportée... les mots me manquent c'est tout simplement très bien fait. Je regrette de ne plus être une enfant pour revivre cela avec mes yeux naïfs et plein de rêves.

Alors le déroulement:
Nous entrons dans ce beau chalet en bois (entièrement réalisé par le propriétaire des lieu), nous pénétrons dans une salle avec des objets anciens: vieux téléphone, machine à écrire... ensuite la lumière s'éteint et par un jeu de voix et de lumière l'histoire commence.
Ensuite nous arrivons dans la cuisine où Bergamote nous prépare une recette de Noël, les bruitages et la déco sont super sympas.
Nous entrons dans la salle d'emballage des paquets cadeaux (attention retenez vos enfants qui voudraient se jeter sur ces faux emballages )
Nous passons ensuite rapidement devant le magnifique traineau du Père Noël
Et enfin le saint Graal la rencontre avec le Père Noël et la séance photo, c'est un vrai de vrai avec un beau costume pas fabriqué en chine et une fausse barbe en coton NON NON un vrai de vrai
Pour finir nous allons dans la salle du courrier où une grande cheminée permet au Père Noël de s'entrainer pendant l'année.
Les décors sont magnifiques tout est en bois, les détails sont choisis avec goût. Minisim, qui est turbulent, a été subjugué.
Nous y retournons cette année avec les deux cette fois-ci. Il faut réserver au préalable, nous avions choisi 10h comme ça nous pouvions manger sur place après dans la salle à manger du père noël (menu simple et bon marché).

Tenir un blog

Je me suis lancée dans cet univers grâce à ma biche adorée maman lapinou, au début j'ai adorée mais très vite je m'en suis lassé: chercher de nouveaux sujets sans partir vers un journal intime, m'occuper des garçons plutôt qu'être rivée à un écran, trouver des partenariats pour avoir du fond... enfin bref je n'ai pas réussi à m'y tenir et de toute manière avec 3 lecteurs annuels ça ne servait à rien. Alors une fois de temps en temps quand j'ai de gros coup de coeur je publie en me disant que peut être ça intéressera quelqu'un mais ça m'étonnerait lol c'est plutôt que j'ai envie de raconter ma vie de manière anonyme. Peut être que le blog est une psychanalyse gratuite après tout. Aujourd'hui j'ai parcouru les 48 articles (et oui 48 je suis étonnée) et je me dis que certaines choses ont changé et ça m'a fait du bien de le relire pour en voir l'évolution...

samedi 12 août 2017

Outlander la série à ne pas râter!!!

Alors on fait un petit bond en arrière, en février j'ai bénéficié d'un mois gratuit chez netflix j'avais alors découvert the crown, Poldark... et déjà à ce moment là on m'avait proposé Outlander mais quand j'avais lu le résumé "Durant sa seconde lune de miel, Claire, une ancienne infirmière de guerre, se retrouve propulsée dans le passé où elle fait la rencontre d'une bande de rebelles écossais" je m'étais dit "n'importe quoi cette histoire de saut dans le temps, le surnaturel ça ne m’intéresse pas!!!"
Mais quelle bêtise de ma part!!!! En juillet je décide de m'abonner à netflix pour les vacances (bah oui je suis prof, donc je ne fous rien!!! 😏) et je me laisse tenter.... the coup de foudre!!! 2 saisons avalées en 1 semaine.
 Attention spoiler!!! Claire se retrouve projetée 202 ans en arrière, elle arrive au milieu de combats et est recueillie (de force) dans le château des MacKenzie où ses qualités de soigneuse sont très utiles. Son seul objectif est de repartir dans le futur rejoindre son époux, à cause de plusieurs mésaventures elle est obligée d'épouser James Fraser un écossais pour éviter l'emprisonnement. Elle ne s'attendait pas à tomber éperdument amoureuse de Jamie ,Claire connaît l'avenir et va le suivre dans ses aventures en Ecosse et à Paris pour éviter à tout prix la célèbre de bataille de Culloden où des milliers de Highlanders doivent mourir écrasés par l'armée anglaise.

Ce qui m'a plu dans cette série c'est les caractères de feu des deux héros, Claire arrive de 1946 où elle est une femme libérée, indépendante et elle se retrouve à une époque où les femmes n'ont pas le droit à la parole, elles ne sont bonnes qu'à enfanter et tenir la maison. Elle arrive à se faire une place, à défier les hommes et même souvent à effrayer les gens ignorants.
James est un vrai Héros, tout en muscle, courageux, intrépide mais étonnamment ouvert d'esprit pour l'époque: il a une confiance aveugle en son épouse, en son savoir. Il a le cœur bon, en gros l'homme idéal dommage qu'il soit roux 😜😜.
Le plus beau est la naissance de leur amour, d'abord contraint par les événements puis réellement sincère, ils se découvrent dans la 1ère saison et leur amour se renforce dans la 2ème avec des actes d'abandon incroyables pour permettre la survie de l'autre.
Certaines scènes sont très difficiles comme les viols, la mort d'enfants... mais tout cela révèle la dureté de l'époque. On découvre des paysages écossais à couper le souffle, les tenues des personnages sont magnifiques lors de leur passage à Paris... La série est vraiment bien réalisée.
D'autres personnages sont très attachants Jenny (la soeur de James), Fergus, Raymond...
La deuxième saison finit en beauté, j'aurais étripé mon voisin pour connaître la suite. La 3ème saison sort le 10 septembre elle est adaptée du tome 3 Le voyage.
Et voilà le point intéressant c'est que cette série est l'adaptation de l’œuvre de Diana Gabaldon ce qui fait que j'ai aussitôt acheté les romans pour connaître la suite (la patience n'est pas une de mes qualités!).  J'ai trouvé cela malheureux: cette série de romans est quasiment inconnue du grand public, introuvable dans la bibliothèque de ma ville. Car forcément il y a 9 tomes à 17€ l'unité ça commence à chiffrer. J'ai englouti 3 tomes entre 1000 et 1400 pages en trois semaines. L'oeuvre de Diana Gabaldon a le mérite d'être lue, en plus la série est assez fidèle et elle intervient dans la réalisation pour donner son point de vue.





lundi 12 juin 2017

Dessine avec des tampons

 Alors d'habitude je mets de belles photos des ouvrages neufs mais là c'était impossible! Mes deux lardons se sont jetés sur le livre pour tester cette nouveauté. Et je dois dire qu'il a du succès.
 La plupart des pages donne un exemple à suivre ce qui lance l'enfant directement dans l'activité. Toutefois je vais émettre des réserves:
- le tampon ne fait pas la même taille que le support bois ce qui fait qu'il y a un décalage entre ce que nous croyons tamponner et la trace réelle que nous laissons. Au bout de plusieurs essais on arrive à jauger et on réussit mais ça m'a frustrée!
- ensuite comme vous pouvez le voir sur la 1ère image, toutes les couleurs sont mélangées j'ai donc mis à disposition un papier humidifié pour le changement de couleur. Ce problème est relatif à tout tampon bien évidemment.
Je trouve que les modèles sont variés, nous avons tantôt des bulles, tantôt des nœuds papillons, des poissons avec leurs écailles.... et on se rends compte qu'avec les formes de base proposées rond, ellipse, demi cercle, goutte on peut effectuer pas mal de motifs évolués.
Mes trolls aiment tellement cette activité que mon canapé en tissu en a souffert, il est tamponné le pauvre et ce n'est pas faute de leur avoir dit de le faire sur une table😠

Le récit de Pâques

Hé oui ce soir je vous parle de religion... Chez nous, nous sommes catholiques et j'enseigne dans le privé c'est donc naturellement que j'avais choisi dans la sélection de mars/avril ce livre sur le récit de pâques pour doudoumagique.
Je l'ai donc prêté à sa maîtresse qui en a fait le récit à toute la classe et l'a mis dans le listing du cahier de vie (la classe ;-) )
En le récupérant, je me suis dit que j'allais le lire à mes grands de 10 ans et figurez vous qu'ils étaient captivés par cette histoire, qu'ils connaissaient déjà mais en images c'est bien mieux. Je me suis posée avec mes 25 têtes blondes (ou pas) tous assis devant moi et j'ai lu l'histoire comme en maternelle, page par page en montrant les illustrations. A cet âge les enfants sont encore très visuels, ils ont besoin de créer un stock d'images mentales. Le récit de pâques a permis de créer une banque de données catho pour cette grande fête religieuse.

Les textes sont simples mais efficaces, le principal y est. Le livre peut servir d'entrainement aux apprentis lecteurs en CP. Les images sont réalistes et ça j'adore! Même s'il est destiné à un jeu public je n'aime pas les illustrations trop simples voire stylisées.

C'est donc un petit ouvrage que je conseille à toutes les familles catholiques pour leurs enfants et je le conseille même aux familles non catholiques qui cherchent un ouvrage pour expliquer ce qu'est cette grande fête religieuse à leurs enfants petits et grands....

jeudi 27 avril 2017

La communication bienveillante/non violente

Hier soir j'ai participé au deuxième atelier de cette initiation à la communication bienveillante et je peux vous dire que c'est une démarche que tout le monde devrait entreprendre.

A la base j'ai voulu suivre ce thème pour mieux gérer mes échanges avec Doudoumagique et par conséquent avec PapaSim puisque ma journée avec doudou déteignait sur ma relation avec papa...( ça sera l'objet d'un autre article)
A la première "séance" nous avons du partir tout simplement d'une posture prise par la formatrice, celle ci était debout de manière rigide, les lèvres pincées, les bras croisés et le pied qui tapait. On nous a posé la simple question "que voyez vous?"
Nous avons tous vu de la colère, de l'impatience, de l'exaspération, de la tristesse...
Nous avons aussi décrit sa posture comme ci-dessus lèvres pincées ...
Mais en fait quand nous voyons de la colère ou tout autre sentiment sur elle nous sommes déjà dans l'interprétation et donc dans le jugement. J'ai trouvé cet exercice très formateur. Nous sommes constamment dans le jugement, il faut s'en tenir aux faits c'est à dire à ce que nous voyons seulement avec nos yeux et pas avec notre cerveau.
J'ai donc appris qu'il y avait des étapes dans la communication:
Quand je te vois faire....
Je ressens....
Et moi j'ai besoin
Je te demande

Il y a les faits
les émotions
les besoins
les demandes.

Je peux vous dire que j'essaie de le mettre en pratique avec mes hommes à la maison et avec mon chéri ça marche plutôt pas mal. J'arrête d'être dans le reproche j'énumère le/les fait(s) je dis ce que je ressens et ce dont j'ai besoin et je formule une demande. Pour que cela devienne une habitude, un geste du quotidien, il faut le répéter 21 jours en suivant donc imaginez combien de temps il faut pour mettre en pratique cette manière de communiquer.

Hier soir la "séance" était consacrée aux besoins... Nous avons tous les mêmes besoins il y a les besoins physiologiques (boire, manger, dormir...) et émotionnels en autres. Voici la pyramide de Maslow qui est controversée car elle classifie les besoins, alors que pour certains (exemple de la formatrice) un SDF a autant besoin d'un sandwich que d'un câlin.
Cette séance nous a permis de mieux formuler nos besoins, souvent nos besoins sont énoncés comme des demandes déguisées.Voici quelques exemples: J'ai besoin que tu ranges ta chambre! Non ce n'est pas un besoin: J'ai besoin d'ordre cela est un besoin. J'ai besoin que tu me soutiennes Non J'ai besoin d'être soutenue, je te demande de me serrer dans les bras.

Cette mini formation nous permet de nous recentrer sur nous et nous renvoie vraiment devant nos émotions et nos besoins.... Si une personne répète souvent la même chose c'est que son besoin d’être entendue n'est pas satisfait. Et si nos besoins ne sont pas satisfaits nous partons dans les émotions.

Nous avons quatre émotions:
La peur qui nous permet de nous mettre à l'abri
La joie qui est notre guide de vie
La tristesse
La colère, elle intervient quand une limite a été franchie, des fois nous ne savons pas pourquoi tel incident nous a mis en colère, quelle est cette limite qui a été dépassée.

Tout cela pour dire que notre vie est donc motivée par l'assouvissement de ces besoins qui nous amènera de la joie. Et si ce n'est pas le cas c'est que nous n'assouvissons pas les bons besoins.

La prochaine séance sera sur la formulation des demandes.

mercredi 12 avril 2017

Le loto Montessori de Balthazar











J'ai la chance de vous présenter ce jeu que j'attendais avec impatience. On reconnait tout de suite la griffe "Balthazar" avec les illustrations douces et poétiques. Alors ce loto n'est pas un loto classique comme nous avons l'habitude de rencontrer. Les plaques ne sont pas munies de case pour y déposer l'image identique mais elles représentent une pièce de la maison ou un endroit comme le jardin. Ce qui fait que pour pouvoir jouer avec les grandes cartes il faut d'abord maîtriser le langage des objets qui s'y trouvent.

Ce jeu se joue en plusieurs étapes:
1ère activité:
Verbalisation de ce qu'il voit, la cuisine? qu'est ce qu'on fait dans une cuisine etc...oh un canard en plastique est ce que ça va dans la cuisine?si oui on place sous la planche de la cuisine si non on écarte la carte....
Ce qui est intéressant c'est la proposition de la leçon en 3 temps:
Nous nommons les objets les uns après les autres, le mieux et de faire une pré-sélection par pièce. Ainsi je choisis par exemple la cuisine et regroupe toutes les cartes qui y sont associées. Je présente les cartes à mon enfant en nommant chaque objet.
Dans un deuxième temps je lui demande de me montrer du doigt un objet cité précédemment, puis un autre etc...
Enfin je lui demande de me nommer de lui même les cartes que je lui présente.
Cette leçon prend du temps mais permet d'acquérir un langage spécifique qui manque cruellement à nos élèves.
Dans le temps (avant moi hein 😉) nous avions en classe des affiches avec le vocabulaire d'une pièce de la maison, et l'enseignant nous apprenait au fil de l'année de nouvelles pièces avec le champ lexical associé. Nos élèves aujourd'hui ne savent pas différencier une armoire d'une étagère, c'est pourtant courant mais cela relève bien de ce que l'on appelle le langage spécifique. D'ailleurs les nouveaux programmes de 2016 nous demandent de leur apprendre des champs lexicaux pour enrichir leur langage.

Quand votre enfant maîtrise bien les mots nous pouvons passer aux deux autres activités.

2ème activité:
Il s'agit de réaliser une classification , l'enfant regroupera les cartes par lieu cuisine, chambre, salle de bain, jardin...

3ème activité:
Le loto à proprement parler, à tour de rôle les enfants piochent une carte et si elle correspond à sa grande planche il la glisse en dessous.



Le loto est rangé dans une belle boite avec un compartiment pour les 48 petites cartes et en dessous les 6 grandes planches.(cuisine, salon, la chambre, la salle de bain, le grenier ainsi que le jardin)
Il est livré avec la règle du jeu qui comporte les 3 activités... qui aide bien car au début je me suis demandée comment exploiter ce jeu.
Le mode d'emploi a été rédigé par Marie-Hélène Place.

J'avais hâte de l'essayer avec doudoumagique et numérobis mais doudoumagique n'est pas dans sa période loto et numérobis est encore trop petit mais j'avoue qu'en ce moment il progresse énormément dans l'acquisition du langage donc je pense que je vais bientôt lui proposer la planche jardin puisque nous sommes en train d'aménager le notre et qu'il "m'aide" avec ses outils et sa brouette.

Encore merci aux éditions Hatier jeunesse de m'avoir fait découvrir ce jeu.